Anothai Cie | O

© Anothaï Compagnie - F.Mackowiak 

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône YouTube
  • Blanc Vimeo Icône
  • Blanc Icône Instagram

« Ô » Symbole de l’invocation et de l’expression des émotions.

Pièce pour trois interprètes en danse hip-hop contemporain, un musicien et une chanteuse traditionnelle japonaise, « Ô » dépeint un naufrage, l’écroulement d’une vie, la perdition de l’être.

Dans une marche lente et sous tension, guidés par la voix lointaine et profonde de la chanteuse, les danseurs s’avancent à leur insu vers l’inconnu. Ils vont chavirer, perdre l’équilibre sur le fil de la vie si vulnérable et se noyer dans les eaux troubles de la désillusion. Sur scène, l’eau s’écoule lentement pour recouvrir les corps inertes des danseurs allongés sur le sol. Dans ce silence profond, ils vont par une chorégraphie d’ensemble, mêler leur dernier souffle, leur ultime espoir vers la liberté.

Accompagnés du son du taiko, tambour japonais, les danseurs se lèvent et se livrent à une ultime danse transcendante et intensive.

"Ô" est un hommage à ces personnes qui ont péri dans les tsunamis en Asie, à ces innocents touchés par la guerre Israëlo-Palestinienne depuis 1948, à ces réfugiés qui tentent l’impossible pour traverser cette mer au péril de leur vie. Cette troisième création reflète l’humanité et le dialogue entre terre et ciel. Dans la continuité de la démarche chorégraphique liée à notre environnement que j’ai entrepris et à l’impact de celui-ci qui se répercute dans le corps, je me suis, pour cette pièce, inspiré des faits réels et du rythme de la vie qui nous entoure au quotidien. Dans une énergie zen et douce, la danse hip-hop est transposée dans une fluidité et une élégance. La danse hip-hop doit pouvoir respirer et utiliser son énergie en progression au lieu de retranscrire uniquement des codes superficiels les uns à la suite des autres. Je souhaite mettre en avant dans mes créations, cette nouvelle écriture du corps qui utilise la technique de la danse hip-hop mais qui va au delà des codes de cette danse, en expérimentant principalement l’improvisation du danseur et le développement progressif."